Le bébé trisomique abandonné par ses parents australiens obtient la nationalité italienne

Le bébé trisomique abandonné par ses parents australiens obtient la nationalité italienne

Le bébé trisomique abandonné par ses parents australiens obtient la nationalité italienne

Le bébé trisomique abandonné par ses parents australiens obtient la nationalité italienne

28/01/2015

Durant l’été 2014, un jeune bébé trisomique a été abandonné aux mains d’une mère porteuse par ses parents biologiques. L’histoire s’est déroulée à Thaïlande où un couple australien a demandé les services d’une jeune mère de famille âgée de 21 ans pour porter leur enfant car le couple avait connu un problème de santé. Face à la demande, la jeune Thaïlandaise qui est dans le besoin, a accepté moyennant le paiement d’une somme d’argent. Cependant, après l’insémination, il s’est avéré que la mère porteuse a porté des jumeaux qui sont bien nés à terme.

Toutefois, si la petite fille était bien portante, le petit garçon n’était pas en bonne santé car il est trisomique. Face à la situation, les vrais parents des jumeaux ont décidé de prendre la petite fille et de laisser l’enfant trisomique à la charge de la mère porteuse. Ce fut une situation très désolante. Face à cette situation, la mère porteuse a décidé de garder le petit Gammy avec elle, mais a demandé l’aide des associations locales pour l’aider à le nourrir. Puis, des appels à l’aide ont été lancés à l’égard des différentes autorités thaïlandaise et australienne.

Pour ce dernier, les autorités ont décidé d’octroyer un passeport australien au petit bébé afin qu’il puisse séjourner tranquillement dans ce pays. Toutefois, la mère porteuse indique qu’elle va encore l’élever dans son pays et que le bébé en aura besoin lorsqu’il sera un peu plus grand.

Après cet évènement, les autorités compétentes en Thaïlande ont décidé de mettre en place une politique de contrôle de la gestation pour autrui. Aussi, seules les gestations pour autrui en faveur d’une proche peuvent être réalisées dans le pays. Ainsi, une proposition de loi y afférente qui est en cours de validation prévoit l’emprisonnement de 10 ans pour ceux qui oseront enfreindre cette règle.

 

Tag : 

Devis assurance moto - Assurance moto temporaire - Contrat assurance moto  -  Garantie décennale

Demandez un rappel